LES DANSES SWING

Inscrivez vous pour les Portes Ouvertes gratuites ici!      Planning des cours cliquez ici

Les définitions ci-dessous sont empruntées avec son autorisation, à Daniel LOUIS, auteur de l’excellentissime site indiscutablement le plus documenté et le plus riche sur le swing à ma connaissance, fruit d’un long et remarquable travail, que je vous conseille vivement de consulter, cliquez ici:  swing-time.fr  Merci Daniel!

Dansea2 vous propose du Lindy Hop, du Balboa et du West Coast Swing. Les vidéos sont dans le menu, juste à côté…

Le Lindy-hop, un peu d’histoire

dansea2 Réunion, danser le tango à la RéunionLe Lindy-hop est un mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis, principalement le Charleston, le Texas-tommy le Black-bottom et le Turkey-trot. Le Lindy Hop est une danse de couple acrobatique extrêmement riche et diversifiée, qui repose sur un rythme à huit temps et se danse sur des musiques de jazz swing.
Cette danse s’est développée dans la communauté noire-américaine principalement au Savoy Ballroom de Harlem (New York) vers la fin des années 1920 grâce à des danseurs comme George « Shorty » Snowden et Leroy « Strech » Jones.

C’est George Snowden qui aurait donné le nom à cette danse après la traversée de l’Atlantique par l’aviateur Charles Lindbergh (surnommé Lindy) en 1927. Frankie Manning raconte: « Un journaliste était là, il a demandé : « Mais comment s’appelle cette danse? »  Et Shorty, voyant un journal sur une table avec à la une « Lindy hops the Atlantic! » (littéralement Lindy -diminutif affectueux pour Lindbergh- saute l’Atlantique!) répondit alors: « C’est du Lindy Hop! ». Le nom d’une des danses les plus populaires aux Etats Unis et bientot dans le monde était né!

Lors d’une compétition, en 1935, Frankie Manning et sa partenaire Freda Washington éliminent « Shorty » George et sa partenaire Big Bea avec une figure acrobatique de Lindy jamais réalisée. (Mais les acrobaties ne sont évidemment pas obligatoires, ni nécessaires pour s’amuser, c’est un « plus » réservé aux  très avancés!)
Cette danse laisse une grande place aux improvisations personnelles et permet aux danseurs de s’exprimer individuellement dans un « shine step » dans une position d’ouverture « breakaway step », car une figure peut ne pas être entièrement guidée. Dans les figures de base les positions de départ et d’arrivée sont ouverte (face à face) ou fermée (côte à côte):
– lindy turn : position ouverte vers position ouverte
– circle : position ouverte vers position fermée
– swing out : position fermée vers position ouverte
Dans la partie guidée de ces figures de base, la communication entre partenaires passe par la « connexion » entre avant-bras gauche du danseur et avant-bras droit de la danseuse et le placement de la main droite du danseur dans le dos de sa partenaire. Pour ce faire une tonicité musculaire entre le bras du danseur et le bras de la danseuse, est nécessaire.
Il faut attendre la seconde guerre mondiale pour que le Lindy traverse l’ Atlantique. Il sera dansé par les soldats américains à Londres, dans les caves parisiennes et partout où l’ on joue le Jazz, mais évolura rapidement pour donner naissance en France au Be Bop en 1947 et au Rock’n’Roll en 1950.
La manière la plus courante de danser le lindy hop est appelée le « Savoy style » originaire de New York. Il existe aussi le « Hollywood style » venu de la côte ouest des États-Unis. Le Lindy-hop est encore aujourd’hui la danse swing la plus dansée en Amérique, et est très en vogue dans le monde depuis le renouveau swing des années 90 relancé par des orchestres de modern swing.
La fièvre se propage dans beaucoup de pays d’Europe…

West Coast Swing

dansea2 Réunion, danser le tango à la Réunion

La description du West Coast Swing par le site  cliquez ici westcoastconnexion nous a plu, la voici, ne manquez pas de le visiter!

Le West Coast Swing est une danse de couple passionnante …

Le WCS nous vient tout droit des Etats-Unis. Cette danse séduit de plus en plus de danseurs en Europe et bien sûr dans toute la France.

Le WCS est une des danses de couple les plus élégantes et les plus décontractées à la fois. Il se danse principalement en ligne avec des mouvements fluides, ce qui donne cette fameuse impression d’élasticité entre les deux partenaires, que ce soit sur des danses lentes ou rapides. Ajoutée à une réelle liberté d’interprétation, les sensations ne peuvent être qu’excellentes!

Le WCS permet de s’exprimer librement sur la musique en créant une complicité et un plaisir partagé dans le couple danseur. L’écoute mutuelle dans ce triangle entre les deux partenaires et la musique est primordiale.

Quasiment tous les styles musicaux sont « westcoastables » : on s’amuse sur les rythmes de RnB, Dance, Pop, Soul, Funk, Blues…

A entendre les différents styles musicaux sur lesquels se danse le West Coast Swing aujourd’hui, on a du mal à croire qu’il s’agit d’une danse issue du Lindy Hop des années 20.

Les origines du West Coast Swing

En tant que danse de la famille “Swing” descendant du Lindy Hop, le WCS se dansait à l’origine sur des blues lents ou rapides. Le plus grand contributeur à la création de ce qui a fini par s’appeler le West Coast Swing, a été indiscutablement l’un des tous meilleurs danseurs de Lindy Hop des années 30, Dean Collins, qui a commencé à enseigner en Californie sa version du Lindy  hop qu’il avait appris à Harlem, le  « Savoy Style ». Son style,  dans lequel il excellait et qui lui a valu de rafler tous les 1er prix dans les concours était beaucoup moins rebondissant, beaucoup plus « coulé ». En 1959, Skippy Blair, nommée tendrement la « 1ère Dame du West Coast Swing », transforme le nom de « Western Swing », en celui de « West Coast Swing ». Ce dernier terme est utilisé, pour la première fois en 1962, lors d’une grande compétition, organisée par Skippy Blair. Le West Coast Swing est déclaré la danse officielle de la Californie en 1988. Skippy Blair est notamment la formatrice des fameux champions américains Jordan Frisbee & Tatiana Mollman, le couple qui révolutionne le WCS depuis 1999.

Une documentation plus spécifique sur l’histoire du West Coast Swing et de l’énorme  apport à sa création par le meilleur danseur « blanc » de Lindy Hop de l’époque, Dean Collins, pourra être trouvé ici: Swingdanse.fr